Accueil

Infos
Infos diverses
Chiots
Le CFPP
Historique
Administration
Nos publications
Le PP
Historique/Cotation
Dysplasie/Biblio.
Travail
Trialers...
T.A.N.
Saint-Hubert
Expositions
Nos champions
Nationale d'élev.
Formulaires
Téléchargement
Divers
Calendriers

La boutique



Liens
Nous contacter
Autres liens



LE PP
Historique  

Le spanish pointer par Stubbs


Le spanish pointer par L. Wells


Détail d'un tableau de Thomas Gainsborough


Le braque espagnol par Mégnin


Le célèbre Marau

Descendant d’une très ancienne souche de chiens d’arrêt, vraisemblablement du podengo de mostra du XIVele perdigueiro n’apparaîtra sous cette appellation que sous le règne de Dom Sebastião.  C’est précisément dans les Regimentos das Coutadas de Lisboa (Règlements des Chasses Royales de Lisbonne) édictés entre 1568 et 1575 que ce roi stipule que, à Lisbonne et aux alentours, personne ne peut posséder un perdigueiro sous peine de confiscation dudit animal et d’une amende de 2000 réaux. Utilisé par les nobles, le perdigueiro l’est aussi par le petit peuple dont les incursions furtives à l’intérieur des domaines seigneuriaux sont certainement à l’origine de cette mise à l’index.

 

C'est certainement ce vieux perdigueiro ibérique qui est l'ancêtre de l’actuel chien d’arrêt portugais qu’il faut distinguer du perdiguero de Burgos. Le braque espagnol* est un chien lourd aux lignes divergentes alors que le braque portugais est un chien plus léger dont les caractéristiques majeures sont soulignées par la convergence des axes supérieurs du crâne et du chanfrein.

 

Un grand nombre de spécialistes - s’appuyant notamment sur les travaux des britanniques Arkwright, Lee, Sydenham et Symonds - s’accorde à reconnaître que le pointer (anglais) est le descendant du perdigueiro portugais.

 

Jusqu’au début du XIXe siècle, la situation isolée du Portugal va préserver la « pureté » de la race, mais progressivement les transformations socio-économiques vont créer les conditions qui conduiront à son déclin : abâtardissement et disparition progressive. Ce n’est qu’à partir de 1920/1930 qu’un travail d’investigation et de sélection conduit avec conviction va jeter les bases de la réhabilitation de la race. Cependant, le développement enregistré va subir de plein fouet la concurrence des races britanniques.

 

En 1931, Leopoldo Machado Carmona élabore un premier standard du perdigueiro, mais c’est le standard rédigé par le Professeur Manuel Fernandes Marques qui devient officiel en 1939. Le premier perdigueiro, Leo, est inscrit au livre des origines par Júlio Soares Albergaria, en 1932.

 

L’abbé Domingos Barroso publie, en 1948, le livre O Perdigueiro português qui est réédité en 1962 puis en 1990. Ce livre précurseur reste une référence en la matière, mais la qualité de ses chapitres demeure très inégale.

 

En 1965, la création de l’élevage do Odelouca va permettre la consolidation des résultats obtenus. Nous nous devons de saluer le courage et l’obstination de son propriétaire, sans lui l’avenir du perdigueiro aurait été sérieusement compromis.

 

La publication, en 1980, de O Perdigueiro português de Manuel Correia est révélatrice du nouvel intérêt suscité par cette race. Par ailleurs, ce petit livre, considéré à juste titre la bible de la race, a sûrement déclenché d’innombrables vocations.

 

En 1984, l’Associação do Perdigueiro Português est créée et la dynamique qu’elle engendre, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des frontières du Portugal, va permettre l’essor sans précédent du chien d’arrêt portugais.

En 1993 le Docteur Jorge Rodrigues publie le livre Perdigueiro português, o cão de parar, ouvrage très documenté et abondamment illustré.

 La création du premier club de race à l'étranger a lieu en France. Dès décembre 1999, la structure du Club Français du Perdigueiro Portugais, sous tutelle du Drahthaar Club de France, est officialisée.

*Les braques espagnols sont nombreux et peu connus en dehors de leur pays. Outre le « Burgos » (fréquemment pris pour un portugais !) , il y a le pachón navarro moderne (souvent à « double nez »), le perdigueiro galego (avec deux « i » comme le portugais)...

 

 

Cotation 
GRILLE DE COTATION DE GENITEURS
valable à partir du 1er janvier 2016

Cotation 1/6 :
Sujet confirmé.

Cotation 2/6 :
Sujet confirmé
+ un « Excellent » en exposition
+ Test d'Aptitudes Naturelles (T.A.N.) ou équivalence (CQN ou TB en field-trial, BICP* 3e cat.).
+ Certificat de non dysplasie, stades acceptés A et B.
+ Identification génétique.

Cotation 3/6 :
Sujet confirmé
+ un « Excellent » en SPE ou RE ou CHPT ou NE*
+ TAN ou équivalence
+ Certificat de non dysplasie, stades acceptés A et B.
+ Identification génétique.

Cotation 4/6 "recommandé" : 
Sujet confirmé
+ deux « Excellent » en SPE ou RE ou CHPT ou NE sous 2 juges différents.
+ Le titre de TRIALER ou BICP 1e catégorie.
+ Certificat de non dysplasie, stades acceptés A et B.
+ Identification génétique.



Cotation 5/6 "élite B" :

Sujet confirmé ayant produit en 1e génération :
mâle : 3 descendants cotés 3 avec 2 lices différentes
femelle : 3 descendants cotés 3 en 2 portées
+ filiation des 3 descendants compatible avec le géniteur concerné

Cotation 6/6 "élite A"
Sujet recommandé (cotation 4 ) ayant produit en 1e génération :
mâle : 3 descendants cotés 3 avec 2 lices différentes
femelle : 3 descendants cotés 3 en 2 portées
+ filiation des 3 descendants compatible avec le géniteur concerné


*CQN = Certificat de Qualités Naturelles
TB = Très Bon
BICP = Brevet International de Chasse Pratique
SPE = Exposition Spéciale de race
RE = Exposition Régionale d’Elevage
NE = Exposition Nationale d’Elevage
CHPT = Exposition du Championnat de France


LISTE DE SUJETS COTES 

Cotation 2 points : 
Ally du Grand Sénéchal (Vincent Flabeau)
Rima do Choupal (Georges Teixeira)
R'Poeta (José Anastácio Pereira)
Rufia do Choupal
Salsa da Rota do Sol (José Anastácio Pereira)
Sir da Fonte Branca (Frédéric Blanc)


Cotation 3 points :
Abby du Grand Sénéchal (Mathieu Goulvent)
Ego de Tagus (Mathieu Goulvent)
Era des Chasseirs des Grands Prés (Mathieu Goulvent)
Hera du Puy du Thelle (Jean-Noël Doise) 
Saba (José-Mário Pereira)
Salina du Gué des Templiers (Pedro Garcia)
Salsa du Gué des Templiers (José-Manuel Garcia)
Salto du Gué des Templiers (Jean-Luc Sabaturski)
Sécia du Gué des Templiers (Manuel Rodrigues)
Udson des Hauts Chênes du Perche (Franck Levasseur)
Uska de Tagus (Maria Reilink)
Utopia do Choupal (Mathieu Goulvent)

Cotation 4 points : 
Hera du Puy du Thelle (Jean-Noël Doise)
Pilote (Guy Bouyé)
Rapaz da Quinta da Maralha (Policarpo Malheiro)
U'Lima du Gué des Templiers (Vladimir de Castro)

Cotation 6 points : 
Omaiva dos Riachos do Almonda (Vladimir de Castro)


Dysplasie 
LISTE DE SUJETS RADIOGRAPHIES A, B ou C

Mâles : 
Aldo du Grand Arc en Ciel (Miri Motte) stade A
Atlas du Grand Arc en Ciel (Christel Bézard-Falgas) stade B
Déco du Haut des Quaires (José-Manuel Garcia) stade B
Dick du Puy du Thelle (Policarpo Malheiro ) stade A
Django du Puy du Thelle (Olivier Pignol) stade A
Eclipse des Chasseurs des Grands Prés (Pierre Balaguer) stade A
Ego de Tagus (Mathieu Goulvent) stade A
Faro Fino da Porta do Olival (José Albino) stade B
Feijó de Água LImpa (Daniela Dosch et Andreas Straub) stade A
Gaiko du Puy du Thelle (Hermínio Cabeceiro) stade A
Gibbs du Puy du Thelle (Daniel de Barros) stade B
Julius (Luis Martinho) stade C
Pilote (Guy Bouyé) stade A
Rapaz da Quinta da Maralha (Policarpo Malheiro) stade A
Reis du Moulin de Malacombe (Marc Bourduge) stade A
Salto (José-Mario Pereira) stade B
Salto du Gué des Templiers (Jean-Luc Sabaturski) stade A
Udson des Hauts Chênes du Perche (Franck Levasseur) stade A
U'Liz du Gué des Templiers (Marie-Anne Vlieghe) stade A
Unico (Júlio Oliveira) stade B
Valente dit Vigo (José Albino) stade A
Virus (Júlio Oliveira) stade B
Femelles :
Abby du Gd Sénéchal (Mathieu Goulvent) stade B
Alta du Moulin de Leuville (Frédéric Warin) stade A
Arca du Puy du Thelle (Policarpo Malheiro) stade A
Bela (Antonio Esteves) stade A
Chippie du Puy du Thelle (Baloux Philippe) stade A
Elva de Tagus (Carlos Nunes) stade B
Era des Chasseurs des Grands Prés  (Mathieu Goulvent) stade A
Etna du Puy du Thelle (Hermínio Cabeceiro) stade A
Eva du Puy du Thelle (Olivier Pignol) stade A
Fiby du Puy du Thelle (Policarpo Malheiro) stade A
Hera du Puy du Thelle (Jean-Noël Doise) stade A
Impulsiva-Ibérica dite Ica da Ponta dos Corvos (VdC) stade B
Ira du Puy du Thelle (Aurore Negro) stade A
Irka (Stéphane Dejoie) stade C
Izzy du Puy du Thelle (Policarpo Malheiro) stade A
Omaiva dos Riachos do Almonda (VdC) stade B
Saba (José-Mário Pereira) stade B
Salina du Gué des Templiers (Pedro Garcia) stade A
Salsa du Gué des Templiers (José-Manuel Garcia) stade B
Sécia du Gué des Templiers (Manuel Rodrigues) stade A
Soraia dite Saly (M. Paillusson) stade A
Tavira (José Anastácio) stade C
Ucaz (Bernard Moulin) stade B
Ulet (Policarpo Malheiro) stade A
U'Lima du Gué des Templiers (VdC) stade A
Uline (Napoli/Moulin) stade A
Una (Alexis Joly) stade A
Uska de Tagus (Maria Reilink) stade A
Utopia do Choupal (Mathieu Goulvent) stade B


Bibliographie 
Cette bibliographie ne se veut nullement exhaustive. Elle intègre quelques articles sur perdigueiro dans les éditions françaises ainsi que les ouvrages de référence en langue portugaise. Nous devrions y ajouter le bulletin de l'Associação do Perdigueiro Português.

Bibliographie française

Tous les Chiens,
Hubert Heuillet,
Toulouse, Ed. Les Frères Douladoure, 1934.
Ce livre contient la première publication en français du standard du braque portugais.

Field-trials, n°6

(revue de l'Amicale des Amateurs de
Field-trials  de Chiens d'Arrêt, juin 1966).

Ce bulletin contient le célèbre article
du Docteur Merle.


La revue nationale de la chasse,
"Le braque portugais fera-t-il souche",
octobre 1990.

L'officiel des chiens de chasse,
"Braque portugais : le renouveau",
nov./déc. 2002.

Connaissance de la chasse,
"Le braque portugais est promis à un bel avenir",
juin 2006.

Bécasse Passion,
"Le Perdigueiro ou Braque portugais : un bécassier prometteur...", juillet/août 2006.


Bibliographie portugaise

Estudo sobre o Perdigueiro português,
Leopoldo Machado Carmona,
Lisbonne, 1937.

O Perdigueiro português,
Abbé Domingos Barroso,
Porto, Gazeta das Aldeias, 1948, 1990.

Ainda o Perdigueiro português
(textes de Domingos Barroso)
coord : Sérgio Paulo Silva, 1994.


A minha experiência no ensino do Pointer,
Ruy de Andrade, Lisbonne, 1959.
De très intéressants passages sur le perdigueiro.

O Perdigueiro português,
Manuel Correia,
Lisbonne, Editorial Presença, 1981

O ensino do cão perdigueiro,
Moisés do Nascimento Costa,
Porto, Porto Editora, 1984.


Perdigueiro português : o cão de parar,

Jorge Rodrigues,
Lisbonne, Inapa, 1993.

Raças de cães portugueses,
Rui Caldas de Vasconcelos,
Lisbonne, Editorial Presença, 1993.

Cão de parar - uma paixão,
Jorge Piçarra,
Lisbonne, Inapa, 2004.



Retour en haut de page